Liban : Le président Aoun réclame auprès de Ryad le retour de Hariri

Deux hommes en grande conversation

Le président libanais Michel Aoun en grande conversation avec le premier ministre Saad Hariri le 22 novembre 2017

Le chef d'Etat libanais s'est par ailleurs entretenu au téléphone avec le président français Emmanuel Macron au sujet des "derniers développements" concernant Saad Hariri.

Le Liban est de nouveau plongé dans une crise politique qui ne ressemble à aucune autre. Il ajoute que sa famille "restera dans son pays, le royaume d'Arabie saoudite".

Ohio State's alternate uniforms for MI game are an embarassment
With a win over IL this weekend, the Buckeyes would clinch a share of the Big Ten East title. While he was starting, the MI offense was very lackluster.

D'abord parce que l'annonce surprise de sa démission, le 4 novembre dernier depuis la capitale saoudienne Ryad, a pris de court la classe politique au Liban où l'on s'interroge sur la liberté de mouvement du chef du gouvernement. 20 Minutes fait le point sur cet imbroglio diplomatique.

"Michel Aoun a dénoncé " les circonstances obscures dans lesquelles le Premier ministre Saad Hariri vit à Riyad ". Une semaine après l'annonce du fils de Rafik Hariri, son retour au Liban se fait encore attendre, et le président n'a toujours pas accepté sa démission, assurant qu'il attendait de le rencontrer pour en discuter avec lui.

Starcraft 2 Is now free to play!
Lastly, if you own all three episodes, you'll be sent a small thank-you gift of a new Ghost skin as well as three new portraits. Starcraft II is available for both Windows and Mac, but before you can get it, you'll need a Blizzard Battle.net account.

'Toute position ou mesure qu'il a pu prendre ou qui lui sont imputées (.) sont le résultat de la situation ambiguë et trouble qu'il est en train de vivre en Arabie saoudite, et ne peuvent pas être prises en considération', a encore indiqué Michel Aoun. "Il est clair que l'Arabie Saoudite et les autorités saoudiennes ont déclaré la guerre au Liban et au Hezbollah libanais", a déclaré Hassan Nasrallah, dans une allocution à la télé.

Saad Hariri, qui avait déjà occupé le poste de chef du gouvernement libanais entre 2009 et 2011, a annoncé samedi depuis l'Arabie saoudite sa démission.

Girl, 12, suing to legalize medical marijuana nationwide
Marijuana now sits in the most restrictive category according to the Controlled Substance Act - Schedule I. Controlled Substances Act unconstitutional as it relates to marijuana with her lawsuit against Sessions.

"J'ai démissionné pour créer un choc positif au Liban", a-t-il expliqué, notant qu'avant cette démission, il avait évoqué des menaces pesant sur le Liban. Selon le journaliste du Figaro spécialiste du Proche-Orient Georges Malbrunot, le pouvoir saoudien, mené par le prince héritier Mohammed Ben Salman (dit MBS), souhaiterait remplacer Saad par Baha Hariri, son frère.

Últimas notícias